Duplex à Tournai

C’est en aménageant son nouveau duplex que Célestin a découvert le plaisir de mixer mobilier contemporain, pièces vintage et éléments industriels. En exclu pour cette newsletter, nous vous avons réservé des images non publiées de ce reportage.BK Doornik1810

« J’ai suivi ce qui me semblait relever du bon sens. Je n’ai pas lu de théorie ou quoi que ce soit. Tout est parti des objets qui me plaisaient et j’ai cherché à les combiner”, analyse Célestin. A la fois fonctionnaire et épicier bio (tous deux à mi-temps), notre hôte ne s’était jamais trop intéressé à la déco auparavant. “En tout cas, je n’y avais pas accordé beaucoup d’attention dans mes logements précédents.” Cela, c’était avant d’acheter cet appartement avec Thibaut, son époux. A l’époque, le dit-appartement n’existait pas encore. Il n’y avait que plans, quelques maquettes et un gigantesque bâtiment abandonné : les anciennes imprimeries Desclée, non loin du centre de Tournai. Thibaut et Célestin ont été parmi les premiers à signer pour habiter ce véritable quartier d’une centaine de logements. Voilà désormais quatre ans qu’ils y vivent et si le chantier autour n’est pas encore tout à fait fini (quelque logements restent à pourvoir), la vie suit déjà son cours. “Tout se passe bien”, raconte Célestin. “Le promoteur a lui-même décidé de vivre ici. C’est qu’il croit à son projet, non ?”Bk Doornik1750BK Doornik1805

Ambitieuse rénovation
La rénovation du site a été réalisée par le bureau tournaisien Atelier MW (dont Gael Maison vous a déjà montré plusieurs intérieurs, NDLR). Tout en ajoutant quelques volumes neufs, l’architecte Matthieu Meunier et ses associés ont veillé à mettre en valeur ce patrimoine industriel centenaire, préservant les belles façades en briques et les toitures en dents de scie. Chaque appartement bénéficie d’un espace extérieur privatif et les communs sont entièrement alimentés par des panneaux solaires. Ajoutez-y un système de récupération d’eau de pluie, du triple vitrage et une bonne isolation, vous obtenez un ensemble basse énergie. Une belle performance étant donné l’âge du bâti. “Au final, nous nous retrouvions à l’intérieur quasi avec du neuf”, raconte Célestin, “et comme il nous semblait important de rester fidèles à l’histoire du lieu, nous avons eu envie de donner à la déco ce cachet à la fois urbain et industriel.”BK Doornik1556

Architecte : ateliermw.be – Décoration : Célestin Moulart, 0479 562 916

Découvrez le reportage intégral dans notre numéro de mars (parution: 19/2)

Texte: Jean-Michel Leclerq – Photos: Laurent Brandajs – Stylisme Nathalie Horion